Clitorodynie : Symptômes, causes et remèdes

Si vous avez récemment remarqué une douleur au clitoris ou même un gonflement dans la région, vous avez peut-être conclu que vous souffrez de clitorodynie. Cette affection est connue sous le nom de Vulvodynia, qui est la sensation de douleur chronique dans la région vulvaire chez les femmes. La clitorodynie est donc connue comme la douleur qui est centrée dans la région du clitoris et peut être le symptôme d’autres affections ou avoir des causes différentes également.

À l’occasion de oplnk, nous souhaitons vous en dire un peu plus sur Clitorodynie en vous informant sur les symptômes que vous pouvez ressentir, sur les raisons pour lesquelles vous en souffrez et sur les mesures à prendre pour vous en débarrasser.

Symptômes de la clitorodynie

Le clitoris possède des milliers de nerfs, ce qui rend cet organe extrêmement sensible mais aussi fragile. Le site les symptômes de la clitorodynie seront toujours plus aigus en cas de contact physique avec le clitoris. Pour savoir si vous êtes atteinte de clitorodynie, vous devez présenter la plupart des symptômes mentionnés ci-dessous :

  • Douleur au clitoris pendant les rapports sexuels
  • Throbbing et gonflement du clitoris
  • Sensation de brûlure, surtout la nuit
  • Difficultés à uriner

Les causes de la clitoridynie

Comme nous l’avons mentionné ci-dessus, il existe de nombreuses raisons pour lesquelles vous avez peut-être contracté une clitorodynie, car elle peut être à la fois le symptôme d’une autre maladie ou le résultat d’une autre affection. Examinons de plus près toutes les raisons possibles pour lesquelles vous pouvez avoir une clitortodynie.

Accumulation de perles de kératine

Comme vous le savez peut-être, le clitoris est caché dans un prépuce, et est visible avec l’excitation de la femme. Parfois, des perles de kératine peuvent s’accumuler dans la zone située entre le clitoris et le capuchon du prépuce, créant ainsi une sorte de Accumulation de grains. Il s’agit de la couche d’épithélium du tissu de votre peau.

Vestibulodynia

La clytorodinie peut également être un symptôme fréquent de la vestibulodinie, un autre type de vulvodinie qui affecte l’entrée vestibulaire du vagin. Le fait que la lubrification soit créée par les glandes de cette zone, signifie que si vous souffrez de Vestibulodynia, votre clitoris peut subir les conséquences d’un manque de lubrification.

Vous devez également savoir que, si cette maladie devient chronique, un patient peut aussi développer une fibromyalgie et la fatigue chronique.

Lichen sclérosus

Il s’agit d’une affection dermatologique qui est déclenchée par un système immunitaire trop actif. Cette affection cutanée est assez courante dans les les femmes en ménopause. Si c’est votre cas, vous remarquerez que la zone du clitoris peut également sembler fissurée, qu’elle démange et que des ampoules rouges ou violettes apparaissent.

Clitorodynie : Symptômes, causes et remèdes - Les causes de la clitorodynie

Lichen planus

Selon l’Académie américaine de dermatologie, cette affection cutanée peut apparaître à plus d’un endroit. Petites ampoules se formeront de manière topique et pourront être provoquées à leur tour par une allergie, un stress ou une infection virale. Vous remarquerez également des démangeaisons dans la zone des ampoules.

La sclérose en plaques

Une autre raison pour laquelle vous pouvez avoir une clitodynie est que vous développez ou avez une sclérose en plaques. Les lésions produites dans la moelle épinière en raison de cette maladie peut prévenir la vasocongestion pendant les rapports sexuels, ce qui provoque à long terme cet état.

Hernie discale

Si les tissus entre les vertèbres qui protègent la moelle épinière s’usent, cela peut exercer une pression sur les norves spinales qui relient d’autres parties des systèmes du corps. Selon le docteur Franco Postacchini de l’Université Sapienza de Rome, si les racines nerveuses lombo-sacrées sont touchées par cette affection, le système parasympathique du corps sera affecté aussi, cela affectera à son tour la vasodialtion du clitoris.

Traumatisme

Différents types de traumatismes peuvent affecter le bon fonctionnement du clitoris et donc produire une clitorodynie. Par exemple, les femmes qui ont accouché par le vagin ou ont subi une intervention chirurgicale dans la région peuvent avoir subi une lésion du nerf honteux ou de la branche clitoridienne dorsale du nerf honteux.

Comment traiter la clitoridynie

Le traitement approprié de la clitorodynie dépendra fortement de la raison sous-jacente de cette affection. C’est pourquoi il est très important de demander l’aide d’un professionnel afin d’être correctement diagnostiqué et de pouvoir proposer le traitement approprié à votre médecin.

Jetez un coup d’œil aux traitements les plus courants prescrits pour chaque cas :

  • Si vous souffrez de cette affection due à une accumulation de perles de kératine, ces les perles devront être retiréesmais c’est le médecin qui décide s’il faut les extraire chirurgicalement ou non, afin de briser les adhérences de la perle de kératine.
  • Si elle est due à une vestibulodynie et est liée à la fibromyalgie et à la fatigue, il est très important que vous se débarrasser des aliments à forte teneur en oxalate dans votre alimentation pour prévenir les douleurs lors de la miction, pratiquer la métitation ou d’autres méthodes de relaxation.
  • Si votre clitoridien est également lié à un problème neurologique on peut également vous prescrire des antidépresseurs. Vous pouvez également contribuer à accélérer le processus de guérison en utilisant des antidépresseurs naturels tels que le gingembre et d’autres stimulateurs de sérotonine.
  • Pour atténuer la sensation de brûlure, on peut également vous prescrire des anesthésiques en vente libre. Vous pouvez également essayer ces méthodes pour soulager la douleur du gonflement du clitoris.

Comment prévenir la clitoridynie

Maintenant que vous savez tout ce qu’il y a à Ciltorodynia, regardons comment éviter cette condition de se reproduire ou de devenir chronique :

  • Utilisez les méthodes de relaxation fréquemment si vous êtes dans un environnement stressant.
  • Faites du sport fréquemment, mais veillez à utiliser des sous-vêtements en coton pour éviter les frottements.
  • N’utilisez pas des pantalons très serrés sur la zone de l’entrejambe.
  • Suivez un régime alimentaire pauvre en purines et en oxalates si cette affection se reproduit fréquemment pour éviter les niveaux élevés d’acide urique.
  • Adoptez un mode de vie sain à tous les niveaux et faites attention à votre hygiène génitale.
Clitorodynie : Symptômes, causes et traitement - Comment prévenir la clitoridynie

Cet article est simplement informatif, oplnk n’a pas le pouvoir de prescrire des traitements médicaux ou de créer un diagnostic. Nous vous invitons à consulter votre médecin si vous souffrez d’une quelconque maladie ou douleur.

Si vous souhaitez lire des articles similaires à Clitorodynie : Symptômes, causes et remèdesNous vous recommandons de consulter notre rubrique Santé familiale.